Sérigraphie : idées et ressources économiques

Sérigraphie : idées et ressources économiques

Depuis quelques années, je m’occupe de vente d’espaces publicitaires et d’impression numérique, je traite tous les aspects du processus, de la création graphique à l’application.
J’ai toujours vu la sérigraphie comme une méthode de personnalisation tortueuse et anti-économique. Cependant, je suis en train de changer d’avis : la sérigraphie m’intrigue beaucoup, notamment dans une perspective de personnalisations sur des matériaux particuliers ou d’impressions semi-artistiques.
Que me conseillez-vous ? Suivre mon instinct ou suivre la logique du marché ?

Stéphane

Le problème que vous soulevez est très intéressant, il peut être analysé sous différents aspects et il nécessite une réponse structurée. Commençons par le point de vue économique.
Il est faux de dire que la sérigraphie est un système d’impression anti-économique ou, pour être plus précis, disons qu’il ne l’est plus à partir d’un certain nombre d’exemplaires.
Si le nombre d’exemplaires est suffisamment élevé, c’est-à-dire suffisamment pour amortir les coûts de l’installation (typons, écran et mise en marche de la machine), la sérigraphie peut devenir un système très économique et rentable, supérieur aux systèmes d’impression numérique.
Il est vrai que sur certains marchés, il existe une guerre des prix, comme dans n’importe quel autre secteur.

Il s’agit de décider si vous souhaitez participer à cette guerre, ou bien si vous êtes à même d’offrir des produits différents, dotés d’une grande valeur ajoutée, offrant une idée, ou pourvus d’un atout esthétique et qualitatif, de façon à sortir du lot.
D’innombrables artistes graphiques se sont exprimés et s’expriment à travers la sérigraphie.

Dans les deux cas, que vous souhaitiez faire partie du troupeau (c’est un choix tout à fait légitime), ou vous en distinguer, vous devez être bon.
Je veux dire par là que pour réussir à vendre à des prix très bas un tee-shirt sérigraphié et à en tirer même un bénéfice, il faut organiser parfaitement son activité, travailler sans pertes, acheter avec discernement, produire en grandes quantités.

Dans l’autre cas, pour proposer de beaux produits de sérigraphie innovants, un énorme travail de conception et de recherche est nécessaire, ainsi qu’un réseau de contacts adéquat afin de pouvoir placer ses produits.
Quelle voie choisir ? À mon avis, les deux sont bonnes.

La sérigraphie est un monde merveilleux et vaste, qui n’a pas fini d’être exploré. Il y aura toujours de la place pour l’expérimentation, tant qu’il y aura des idées. Et surtout, avec du savoir-faire et de la dextérité, la sérigraphie peut être pratiquée avec un minimum de matériel et, par conséquent, des investissements de départ extrêmement faibles.
J’attends vos réactions et j’espère vous souhaiter bientôt la bienvenue dans le monde des sérigraphes.

 Avez-vous une curiosité ou une question pour nous? Écrivez ici >>

 Vous voulez partager votre expérience et votre travail avec des collègues? Prendre part au Forum >>

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Powered by Facebook Comments

, , ,
franco ratto domande tecniche sulla serigrafiaBonjour, je souis Franco Ratto, directeur technique chez CPL Fabbrika. Je suis à votre disposition pour tous les: questions techniques, commercial, questions sur les produits pour la sérigraphie. Ecrivez ici votre question.

Transfert

Sublimation

Tampographie

Faites vos achats sur la boutique en ligne