mahjong gacorDemo Slothttps://146.190.110.216/https://167.172.89.125/https://pesanantar.gramedia.com/demo-olympus/mochibet 88hksbetmporedkitabet138gbk76hebitopmpoxo
[simplicity-save-for-later]

Sérigraphie : la configuration idéale pour l’impression monochrome

Sérigraphie : la configuration idéale pour l’impression monochrome

La sérigraphie permet d’obtenir des effets très sophistiqués, mais il est nécessaire de maîtriser parfaitement les bases. En effet, même l’obtention d’une impression en 1 couleur peut présenter des points critiques. Dans cet article, nous verrons comment réaliser la configuration idéale pour obtenir les meilleurs résultats en phase d’impression.

  • Dans cet article, nous parlons de :
  • L’équipement de base pour une impression monochrome en sérigraphie
  • Conception de l’élément graphique : comment obtenir plusieurs couleurs avec une seule couleur ?
  • Production de l’écran : se débrouiller seul ou faire appel à un service externe ?
  • Comment fixer l’écran à la machine d’impression
  • Imprimer au bon endroit
  • Une autre chose importante : le hors contact !

Toute personne qui aborde la sérigraphie sait que, dans cette technique d’impression, à chaque couleur correspond un écran, c’est-à-dire un « système » d’impression.

Et que, évidemment, plusieurs couleurs signifient plusieurs écrans, ainsi qu’une machine d’impression plus sophistiquée (avec plusieurs bras et plusieurs palettes, par exemple) permettant de repérer avec précision les différentes couleurs.

Pour éviter toutes ces difficultés, nombreux sont les imprimeurs qui choisissent d’imprimer en 1 couleur seulement, tout en réussissant à obtenir des effets intéressants.

L’équipement de base pour une impression monochrome en sérigraphie

Pour imprimer en 1 couleur, une machine d’impression simple, avec une seule palette d’impression et un seul porte-écran, par exemple le modèle Silver StartUp de CPL Fabbrika, est suffisante.
Si vous souhaitez commencer en investissant le minimum, il existe même la solution des pinces charnières à fixer avec des vis à n’importe quel plan de travail. Il existe également les machines d’impression de sérigraphie en 1 couleur beaucoup plus sophistiquées et spécifiques à différents types d’impression.
Nous vous conseillons de toujours choisir la solidité et le poids de la machine d’impression, c’est ce qui vous permettra d’obtenir de bons résultats et de travailler avec précision.

Conception de l’élément graphique : comment obtenir plusieurs couleurs avec une seule couleur ?

Outre la machine d’impression, il vous faut bien sûr un écran insolé avec l’élément graphique que vous souhaitez imprimer.
S’agissant d’une impression monochrome, tout ou presque se joue avant la production de l’écran, lors de la phase créative. Lorsque vous travaillez sur l’élément graphique, pensez toujours à la couleur du support sur lequel il sera imprimé : en effet, le fait d’en tenir compte permet d’obtenir plusieurs couleurs, même si en apparence vous n’imprimez qu’en une seule couleur.
Par exemple, vous pouvez utiliser la couleur du fond du tee-shirt ou du papier, ou faire en sorte qu’elle devienne votre deuxième couleur : pas seulement un fond donc, mais un élément coloré qui fait partie de l’élément graphique.

Production de l’écran : se débrouiller seul ou faire appel à un service externe ?

Pour produire l’écran, il faut donc partir du fichier élaboré à l’aide d’un logiciel de graphisme comme Adobe Photoshop ou Adobe Illustrator et procéder ensuite à l’impression sur un film à l’aide d’une imprimante à même d’obtenir le noir opaque.

Le noir opaque est une étape indispensable lors de la production des typons de sérigraphie : en effet, si la lumière passe à travers la zone noire du motif, l’écran est imparfait et reproduit les micro-trous à travers lesquels est passée la lumière. À cause de ces imperfections, l’encre traverse les micro-trous pendant l’impression et salit l’impression.
Le noir opaque est fondamental, même s’il s’agit d’une impression monochrome.

Comme vous l’aurez compris, cette étape de prépresse est très délicate et nécessite un équipement qui est tout sauf banal et économique. Nous vous conseillons donc de décider comment organiser au mieux votre atelier : vous souhaitez vous occuper de tout le processus sérigraphique, prépresse et impression, ou bien vous préférez vous spécialiser uniquement dans la phase d’impression et confier tout le travail du fichier et la production de l’écran à un service externe ?

Comment fixer l’écran à la machine d’impression

Après avoir obtenu l’écran insolé avec le motif, il faut le fixer à la machine d’impression. L’écran doit être fixé avec le côté où passe la racle tourné vers le haut, et la toile appuyée au support d’impression. Pour le dire plus simplement : à l’envers. Couvrez à l’aide de ruban adhésif la zone entre l’émulsion de l’écran et le cadre (en bois ou en fer), afin d’empêcher l’encre de passer à travers la toile là où cette dernière n’est pas enduite, et d’éviter que le cadre soit trop sali par l’encre.

>>> Le support d’impression est le matériau sur lequel vous allez imprimer : un tee-shirt, un sac, une feuille de papier ou de carton. Ces derniers sont définis « supports d’impression plats », ce sont les plus simples sur lesquels imprimer. Il existe aussi des supports d’impression courbés, comme les bouteilles, les gourdes ou les casquettes.

Imprimer au bon endroit

Une fois l’écran fixé, le premier problème à résoudre est le suivant : comment imprimer le motif exactement à l’endroit souhaité ? Par exemple, exactement au centre du tee-shirt, ou sur le cœur, comme c’est le cas pour les logos et les numéros sportifs ?
Pour y parvenir, nous vous conseillons d’abaisser l’écran sur le support et d’appuyer le typon avec le motif sur le support (c’est pour cette raison que CPL Fabbrika envoie toujours à ses clients aussi bien l’écran insolé que le typon correspondant) exactement au niveau du motif sur l’écran. De cette façon, vous aurez un repère lorsque vous soulèverez à nouveau l’écran.

Vous pouvez alors fixer le typon au plan d’impression et déplacer le support (tee-shirt, papier, etc.) juste assez pour définir la position exacte où imprimer.

Pour ne pas devoir répéter l’opération chaque fois que vous changez de tee-shirt ou de feuille de papier, il suffit de créer sur le plan d’impression un repère, une « équerre de repérage » : appliquez un ruban adhésif à la verticale et un autre à l’horizontale (une équerre) sur lesquels positionner le support d’impression.

Une autre chose importante : le hors contact !

Il y a un autre détail dont vous devez tenir compte : le hors contact. Le hors contact est l’espace d’environ 1,5 mm entre l’écran et le support d’impression.

En effet, l’écran ne doit jamais être complètement en appui sur le support d’impression. La toile de l’écran ne doit entrer en contact avec le support d’impression que lors du passage de la racle avec une certaine pression.
Dès que la racle est passée, la toile se soulève et se détache de l’écran (hors contact). Vous évitez ainsi l’effet ventouse, c’est-à-dire ce qui arrive lorsque l’encre mouillée a tendance à rester collée au support d’impression et le soulève lorsque vous manipulez l’écran, ce qui salit et abime le motif.
Le hors contact est obtenu de façon très artisanale : il suffit de fixer un petit espaceur aux coins externes de l’écran à l’aide de scotch : une pièce de monnaie ou des espaceurs en silicone que CPL Fabbrika propose en plusieurs épaisseurs.

L’étape de préparation est maintenant terminée et vous pouvez passer à la véritable étape d’impression.

  • Pour résumer, pour mettre au point un plan de travail et pouvoir imprimer en 1 couleur, vous devrez :
  • préparer le fichier d’impression en tenant compte également de la couleur du support
  • insoler l’écran, en décidant de le faire chez vous ou de faire appel à un service externe
  • choisir une machine d’impression simple en 1 couleur
  • faire attention au repérage
  • faire attention au hors contact

Sur notre site Internet
vous trouverez toutes les machines d’impression en 1 couleur pour équiper votre atelier.

INSCRIVEZ-VOUS ET CRÉEZ VOTRE GUIDE DE SÉRIGRAPHIE SUR MESURE

[wpuf_profile type="registration" id="12518"]

Pourquoi s’inscrire ?

  • Enregistrez les articles qui vous intéressent
  • Consultez-les à tout moment
  • Recevez notre newsletter et des conseils d’impression
  • Téléchargez un e-book regroupant des témoignages de sérigraphes français
  • Obtenez 5 % de réduction sur tous nos produits

Vous voulez nous poser une question?

ECRIVEZ ICI

Je souhaite peindre à la main sur des tee-shirts et des sweat-shirts, et je voudrais créer une teinture à partir...

Il existe au moins trois types de machines manuelles pour imprimer en sérigraphie. Nous allons vous aider à choisir le...

Est-il possible de mélanger entre elles des encres de sérigraphie pour obtenir une couleur spécifiqueOui, il est possible de mélanger...

J’ai fait des tests avec une imprimante Epson 4880 mais les typons réalisés et remis à mon sérigraphe collent à...

Aujourd'hui, nous n'allons pas parler de sérigraphie au sens strict, mais d'un problème qui affecte l'activité de beaucoup d'entre nous.
Le...

Les encres à l’eau sont-elles adaptées aux professionnels de la sérigraphie ? Nous en sommes convaincus, et nous allons vous expliquer...

Les petites fissures qui apparaissent lors de l’impression sérigraphique avec des encres à l’eau sont-elles normales ? Oui. Mais il existe...

Il est fondamental de nettoyer correctement l’écran, afin de ne pas l’endommager et de pouvoir le réutiliser. Tout dépend de...

Il n’y a pas que les typons qui permettent de faire de la sérigraphie. Il est possible d'obtenir de bons...