Imprimer avec des encres UV sur polyéthylène. Problèmes d’adhérence

Imprimer avec des encres UV sur polyéthylène. Problèmes d’adhérence
J’imprime en sérigraphie avec des encres UV sur du polyéthylène traité avec une base radicalaire à séchage UV. Quand j’imprime sur des fonds noirs ou du moins sombres, je n’arrive pas à obtenir les couleurs jaunes ou orange, ou du moins pâles. Si j’augmente la quantité d’encre pour avoir plus d’épaisseur, je perds en adhérence. Qu’est-ce que vous me conseillez ? Il existe dans le commerce des encres de couleur jaune, rouge, orange qui ont une meilleure opacité ?

Antoine

La cause de ce problème est bien connue, mais il n’est pas si simple de déterminer la solution la plus pratique, efficace et envisageable d’un point de vue économique.
Votre problème est causé par la très grande différence de tension superficielle entre le support en polyéthylène (environ 31-32 DIN) et les encres UV (environ 40 DIN).

Le problème est peu perceptible si la couche d’encre déposée est faible, mais devient très évident lorsque la couche augmente, comme dans le cas des encres peu opaques qui sont imprimées en une couche plus épaisse.
Les bases radicalaires ne sont pas les plus indiquées pour les encres UV ; mieux vaut opter pour celles à base d’hydrocarbures, comme le promoteur d’adhérence en spray.

Pour déterminer quel est le remède le plus adapté, il serait intéressant de connaître la tension superficielle du support sur lequel vous devez imprimer. Le test de la tension superficielle peut être effectué à l’aide des « liquides à tension connue », vendus par exemple par la société « Ferrarini e Benelli » de Milan.

Solutions possibles:
– Flamber le matériau, y compris avec un simple chalumeau Camping Gaz: la tension superficielle devrait atteindre environ 40 DIN, et ainsi devenir compatible avec la tension de l’encre UV.

– Traiter le matériau avec le promoteur d’adhérence spray susmentionné.

– Au lieu d’appliquer un dépôt épais d’encre de la couleur finale, il vaut peut-être mieux imprimer un fond blanc fin et imprimer par-dessus une fine couche de la couleur finale : vous obtiendrez ainsi une opacité élevée avec une couche globalement plus fine.

– Renoncer à l’encre UV et imprimer avec une encre à solvant, comme Seriprop ou d’autres, après avoir préalablement traité la surface.

Votre problème m’intéresse et je serais heureux, si vous le voulez bien, que vous me teniez informé de son évolution et de vos résultats futurs. Dans tous les cas, si vous nous envoyez un échantillon du matériau sur lequel vous imprimez, nous pourrons en mesurer la tension superficielle en laboratoire et déterminer une solution possible.

 Avez-vous une curiosité ou une question pour nous? Écrivez ici >>

 Vous voulez partager votre expérience et votre travail avec des collègues? Prendre part au Forum >>

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Powered by Facebook Comments

franco ratto domande tecniche sulla serigrafiaBonjour, je souis Franco Ratto, directeur technique chez CPL Fabbrika. Je suis à votre disposition pour tous les: questions techniques, commercial, questions sur les produits pour la sérigraphie. Ecrivez ici votre question.

Transfert

Sublimation

Tampographie

Faites vos achats sur la boutique en ligne