Encres à l’eau, couvrance et obturation des mailles de l’écran

encres de sérigraphie et obturation de l'écran
J’ai des problèmes que je n’arrive pas à résoudre en ce qui concerne l’impression d’encre blanche à l’eau sur tissu. J’ai déjà tenté de diluer légèrement l’encre et je suis déjà passé d’une maille de 43 à une de 38, mais on dirait que l’encre blanche n’arrive pas à passer pour couvrir de façon uniforme la surface d’impression.

Jules

Toutes les encres à l’eau ont tendance à obstruer les mailles de l’écran, si aucun mouvement n’est appliqué après leur application pendant plus d’une minute. C’est la raison principale qui peut expliquer pourquoi l’encre ne passe pas uniformément sur toute la zone du dessin.Pour y remédier, il suffit de ne jamais laisser la zone du dessin sans encre : en manipulant sans pression la racle lors de la phase de retour, on dépose sur la zone couverte par le dessin une couche d’encre d’une épaisseur de 2-3 mm.

Une autre explication peut être la densité excessive de l’encre : en effet, certaines encres blanches sont très visqueuses et passent mieux à travers l’écran si elles sont très légèrement diluées avec de l’eau.

Une troisième cause possible peut être l’absence de parallélisme entre l’écran et la table d’impression : dans ce cas, à certains endroits le hors contact entre l’écran et le tissu est excessif et avec la pression de la racle il n’est pas possible de toucher le tissu avec la toile de l’écran.
Avec les encres à l’eau, il est souvent conseillé d’effectuer deux/trois passages à la suite, avec une pression modérée. Il faut ensuite soulever l’écran et contrôler l’effet : s’il manque de l’encre sur certaines zones du motif, il suffit d’abaisser l’écran et de répéter un passage avec la racle, en insistant sur la zone qui en a besoin.

Il est également bon de contrôler, en observant l’écran à contre-jour, que l’encre n’a pas déjà séché à certains endroits du dessin, notamment ceux qui ne sont pas bien encrés. Dans ce cas, il est nécessaire de pulvériser de l’eau sur l’écran et de rafraîchir l’encre.
On effectue deux ou trois impressions à vide sur une feuille de papier et l’écran peut être à nouveau utilisé. La maille 43 est plus que suffisante pour obtenir une couvrance satisfaisante.

Pour résumer, un bon encrage découle du juste équilibre entre :
– viscosité de l’encre
– pression de la racle
– vitesse de la racle
– hors contact

INSCRIVEZ-VOUS ET CRÉEZ VOTRE GUIDE DE SÉRIGRAPHIE SUR MESURE

  •  
    Indicateur de sécurité
  •  

Pourquoi s’inscrire ?

  • Enregistrez les articles qui vous intéressent
  • Consultez-les à tout moment
  • Recevez notre newsletter et des conseils d’impression
  • Téléchargez un e-book regroupant des témoignages de sérigraphes français
  • Obtenez 5 % de réduction sur tous nos produits

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Vous voulez nous poser une question?

ECRIVEZ ICI

Les imprimantes à sublimation génèrent des problèmes lorsqu’on utilise une imprimante à jet d’encre classique, éventuellement modifiée à l’aide du...

Pour l’impression sérigraphique sur bois naturel, il existe différentes solutions : – l’encre à base de solvant Serimat : il...

Je souhaite avoir des renseignements pour du transfert sur céramique ou tout moyen d’impression sur terre cuite ou crue. Stephan...

Une solution consiste à utiliser l’encre Plastisol luminescente prête à l'emploi, mais elle est assez coûteuse. Une solution plus économique...

Si vous mélangez les paillettes à la base transparente, il vous faut un écran avec une maille de 12-13 fils/cm,...

Sur le lin naturel, il est possible d’utiliser des encres à l’eau, comme celles de la gamme Texprint Mono. Il...

Je vous écris car nous avons le problème suivant : lorsque nous récupérons les écrans de 120 fils, il arrive...

Je n’arrive pas à insoler les traits fins, après l’insolation ils sont très approximatifs et « brouillons ». En revanche,...

La méthode la plus économique et efficace pour personnaliser des caisses en bois est l’impression sérigraphique. Si la décoration/l’inscription à...