Résoudre un problème de lavage avec les encres à eau pour sérigraphie

Résoudre un problème de lavage avec les encres à eau pour sérigraphie
J’ai un problème avec le lavage : j’imprime avec de l’encre Texprint mono blanche et j’ai tenté de faire sécher les impressions à température ambiante pendant plusieurs jours, mais elles ne résistent pas au lavage en machine à 40 degrés, qu’il s’agisse de coton ou de tissu mélangé, je pense donc que la polymérisation n’a pas lieu correctement (l’impression ne disparaît pas complètement au lavage, mais est très abîmée). J’ai alors essayé de mettre au four (le four normal de la maison) le tissu imprimé à 150 °C pendant une dizaine de minutes, la résistance au lavage est bien meilleure, mais au bout de quelques lavages l’impression disparaît tout de même à quelques endroits, et je ne comprends pas pourquoi puisqu’il s’agit d’une encre à l’eau autopolymérisante… comment résoudre ce problème ?
Je voulais également vous demander un conseil : avec l’encre Texprint j’obtiens une impression opaque et sèche, dépourvue de toute élasticité (conformément aux caractéristiques de l’encre), et cela me convient pour le travail que j’effectue (empiècements), mais je voudrais essayer d’imprimer des tee-shirts et pour cela j’aurais besoin d’une encre plus élastique, peu épaisse, éventuellement légèrement brillante. Que me conseillez-vous?

Danielle

Sans aucun doute, l’encre chauffée à 150 °C garantit une meilleure polymérisation, plus rapide qu’avec un séchage à température ambiante.

Dans tous les cas, l’idéal est de laver les vêtements à une température maximum de 30 °C en les retournant sur l’envers de façon à ce que l’impression soit à l’intérieur.
Il est cependant normal qu’une encre de couleur blanche perde une partie de ses pigments lors des premiers lavages.

Si vous désirez utiliser une encre présentant une meilleure résistance, plus professionnelle et plus coûteuse, il existe l’encre Modatex qui est fournie avec un catalyseur lui permettant de mieux adhérer aux fibres du coton.

Les encres acryliques à l’eau sont caractérisées par leur manque d’élasticité.

L’encre «Modatex Bianco Elastico» est légèrement plus élastique, mais est quelque peu moins opaque par rapport à l’encre Modatex normale.

Si vous voulez utiliser une encre qui est par définition élastique, avec une finition plus « plastique » et légèrement brillante, il faut opter pour les encres plastisol.
De plus, si après la polymérisation vous placez l’impression dans une presse à chaud avec une feuille de polyester brillant, l’impression acquiert davantage de brillance.

Cependant, la polymérisation des encres plastisol se fait nécessairement à 160 °C.

 Avez-vous une curiosité ou une question pour nous? Écrivez ici >>

 Vous voulez partager votre expérience et votre travail avec des collègues? Prendre part au Forum >>

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Powered by Facebook Comments

, ,
franco ratto domande tecniche sulla serigrafiaBonjour, je souis Franco Ratto, directeur technique chez CPL Fabbrika. Je suis à votre disposition pour tous les: questions techniques, commercial, questions sur les produits pour la sérigraphie. Ecrivez ici votre question.

Transfert

Sublimation

Tampographie

Faites vos achats sur la boutique en ligne