Souplesse et résistance aux lavages des encres aqueuses pour la sérigraphie

encres à l'eau pour sérigraphie

Bonjour Franco. Il y a quelque temps, j’ai acheté le kit d’impression pour tee-shirts et j’ai commencé à réaliser des impressions unicolores avec vos produits. Je souhaite résoudre le problème que je rencontre avec les impressions de couleur blanche. Une fois que j’ai imprimé mon tee-shirt de couleur sombre et effectué le séchage au sèche-cheveux, je remarque que le motif est rigide, ce qui entraîne l’apparition immédiate de défauts (l’impression présente un aspect craquelé), de plus le motif perd de sa couleur dès le premier lavage, parfois même 70 %. La même procédure ne pose en revanche aucun souci avec les impressions de couleur noire, qui sont plus souples et résistent au lavage. Que dois-je faire ?

Claude

En ce qui concerne la souplesse des encres, vous avez absolument raison. Les encres aqueuses sont par définition peu souples: l’encre blanche l’est très peu, l’encre noire l’est un peu plus. Lors d’une impression à 55 fils, pour obtenir un bon effet couvrant, on dépose sur le tissu une couche d’encre importante, qui n’est en aucun cas capable de suivre le tissu dans ses extensions et entraîne donc des craquelures.

Il n’existe pas de véritables encres aqueuses souples.
Un remède partiel consiste à ajouter à l’encre un petit pourcentage de base transparente (évidemment du même type que l’encre): la base transparente, étant dépourvue de pigments, est assez souple et apporte de la souplesse à l’encre à laquelle elle est mélangée.
En contrepartie, l’encre perd de son pouvoir couvrant, proportionnellement à la quantité de base transparente qui lui est ajoutée.

Il revient à l’imprimeur de tenter d’obtenir un compromis satisfaisant.

Résistance aux lavages: les encres acryliques à base d’eau, comme la Texprint Mono, atteignent leur durcissement maximal 4-5 jours après l’impression, à condition que l’humidité de l’air soit modérée. Dans une atmosphère humide, cette durée augmente. Il est toutefois possible d’abréger le processus de durcissement à l’aide d’un flasheur, d’une presse à chaud ou d’un tunnel de séchage.
Si le séchage est correct, il est possible que le blanc perde un peu de pigment, mais en très faible mesure et sans dépasser les 10 %.

Il est cependant conseillé de toujours laver les tee-shirts sérigraphiés à l’envers afin de protéger le motif.
Lors des lavages suivants, aucune perte supplémentaire de couleur n’est signalée.

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Vous voulez nous poser une question?

ECRIVEZ ICI

Je cherche à acquérir des encres pour imprimer en sérigraphie des tatouages éphémères. Je cherche aussi de la colle à...

J’airéalisé des impressions avec l’encre Plast PF, mais après quelques lavages lapeinture s’est détachée. Est-ce dû à un problème de...

J’ai acheté chezvous l’encre Texprint Mono pour sérigraphie. J’ai le problèmesuivant : après les deux premières impressions, les suivantes sont...

Je voudrais personnaliser (avec logos et dessins) des raquettes de beach tennis en bois. Je voudrais savoir quelle est la...

On m’a toujours dit qu’il valait mieux le fixer sur le « côté » du cadre. Est-ce correct ? Marc La toile de...

Je dois imprimer un motif qui prévoit une bande horizontale de couleur rouge et une inscription sur celle-ci, en blanc....

Existe-t-il un tableau de conversion des mesh en fils/cm pour la toile de sérigraphie ? Antoine Étant donné que les mesh...

Pourriez-vous me dire quelle encre je dois utiliser pour imprimer des stylos en aluminium ? Et m’indiquer le diluant et le...

Je voudrais savoir s’il existe des encres Plastisol ultra soft et si vous les vendez sur votre site. J’ai beaucoup...