6 questions et… 11 réponses sur l’impression par transfert et par sublimation

impression par transfert et par sublimation

 

Je suis intéressé par l’impression sur des objets et j’envisage d’acquérir l’équipement nécessaire.
– mon budget est d’environ 2 000 euros.
– mon doute principal est le suivant : beaucoup disent que la presse àchaud tout comme le four 3D sont adaptés à la sublimation, je ne comprends cependant pas s’ils peuvent être utilisés pour l’application du vinyle ou des feuilles transfert étant donné que le processus m’a l’air similaire.

– Je m’oriente vers le vinyle, car la méthode de la sublimation nécessite le traitement des surfaces de réception, j’ai lu que le vinyle pouvait êt reimprimé avec n’importe quelle imprimante, mais j’ai un doute quant à la fixation de l’encre.

– L’utilisation de vinyle et/ou transfert transparent ou coloré (et non pas blanc) implique l’utilisation d’une imprimante à même d’utiliser le blanc comme couleur de base et il me semble que les imprimantes OKI sont adaptées à ce cas de figure, ou bien existe-t-il d’autres imprimantes ?

– J’ai récemment acheté une Brother CM900 « Scan-n-cut », j’aiopté pour cette machine de découpe, car elle a la capacité d’acquérir directement les images sans passer par un ordinateur. Me conseillez-vous tout de même d’acheter un plotter plus sophistiqué ?

– Étant donné les différentes méthodes utilisables, laquelle me conseillez-vousen tenant compte du coût des consommables, de la facilité d’élaboration et du rendu pour des impressions avec des dégradés et de nombreuses couleurs ?

Roland

Je réponds dans l’ordre à vos questions :
– même avec un budget de 2 000 euros vous pouvez commencer votre production : il suffit de vous limiter à l’essentiel et de choisir des équipement saux dimensions réduites.

la presse à chaud est un out il extrêmement polyvalent : elle permet de transférer à chaud aussi bien les vinyles thermosoudables, que les transferts à jet d’encre et laser, ou encore les transferts par sublimation. Les fours 3D, en revanche, sont utiles uniquement pour le transfert par sublimation sur des objets tridimensionnels et rigides. Le transfert par sublimation sur tissu s’applique uniquement avec la presse à chaud.

– le transfert par sublimation nécessite le traitement des surfaces, maisce n’est pas une bonne méthode : il est plus intéressant d’acheter des articles neutres déjà traités industriellement. En effet, sur ces derniers le traitement est uniforme, sans discontinuité, et l’image transférée sera parfaite. Le traitement artisanal avec un spray peut fonctionner, mais génère plus dedéchets et ne peut pas être utilisé à chaque fois.

– en principe, le vinyle est coloré ; il est découpé à l’aide du plotter de découpe et appliqué avec la presse à chaud. Des images à tons directs en plusieurs couleurs sont réalisées en appliquant successivement les différents morceaux de vinyle.

– si vous souhaitez reproduire une inscription ou une image, le transfert est plus indiqué.

– la qualité d’impression du transfert laser peut être excellente. La résistance aux lavages peut être inférieure par rapport à d’autres types d’impression, mais pour certains transferts un traitement supplémentaire de protection transparent est prévu afin de les rendre très résistants.

– il est certain qu’une imprimante OKI à même d’imprimer le blanc résoudra tous vos problèmes. Cependant, la couleur blanche peut être obtenue par différents stratagèmes : utiliser le blanc comme fond, dans le cas d’un transfert sur des supports blancs ; oubien utiliser le transfert pour supports colorés, dans le cas d’un transfert surdes supports colorés.

– il existe de nombreuses marques d’imprimantes laser. Cependant, les fabricants de papier transfert étalonnent leur papier sur les toners des imprimantes OKI, avec ou sans l’encre blanche : par conséquent, les imprimantes OKI sont les plus adaptées à l’impression sur le papier transfert.

– la machine de découpe Brother Scan-n-Cut a un fonctionnement très intuitif et est simple à utiliser, mais elle est davantage conçue pour les activités de « hobby ». Je vous conseille de passer à un plotter plus professionnel uniquement lorsque vous en ressentirez l’exigence réelle,notamment en ce qui concerne la précision de découpe.

– Si votre budget est limité, je vous conseille tout d’abord de vous concentrer sur le transfert laser et sur le vinyle thermosoudable. Une imprimante OKI C612 N et une presse à chaud plate vous suffiront : vous en trouvez à différents prix ici et ici. Le plotter de découpe, vous l’avez déjà.

– Vous pourrez ensuite vous mesurer au transfert par sublimation, avec une imprimante spécifique (Système Virtuoso de Sawgrass) et un four 3D, petit ou grand.

Franco Ratto
Responsable technique et commercial CPL Fabbrika

DONNEZ VOTRE AVIS ET PARTAGEZ

Vous voulez nous poser une question?

ECRIVEZ ICI

Je cherche le plus d’informations possible pour ouvrir une boutique d’impressions sur tee-shirts, tabliers, casquettes, etc. destinés à la vente...

Nous envisageons d’acquérir l’équipement minimum nécessaire pour l’impressionpersonnalisée de tee-shirts, sweats, etc. J’aurais besoin de conseils quant à la technique...

Je voudrais personnaliser (avec logos et dessins) des raquettes de beach tennis en bois. Je voudrais savoir quelle est la...

Je suis un étudiant universitaire de la faculté de design. J’ai une question : quelle est la meilleure technique pour imprimer...

Je tiens une papeterie et je suis sur le point d’acheter une presse à chaud avec plateau au format A3....

Bonjour, ma femme et moi avons décidé de vider la mansarde afin de créer un atelier d’impression sur tee-shirts et...

Je cherche à fabriquer mes propres transferts sérigraphiques quadri, quel est le matériel nécessaire (imprimante, etc.) ? Ophélie Pour fabriquer des...

Je voudrais savoir s’il est nécessaire d’avoir des autorisations particulières pour ouvrir une activité d’impression sur tee-shirt. J’ai lu sur...

Lorsque j’imprime des coques par sublimation, je me retrouve avec de petits points, comme de la poussière qui apparaît à...